DOCTEUR ROLAND SAUCIER
1906-1973

Enfance – Études – Formation

Roland Saucier est né à Chicoutimi en 1906. Il fait ses études classiques au Séminaire de Chicoutimi où il obtient son baccalauréat en Rhétorique en 1919 et son baccalauréat ès arts en 1926. Malgré une santé fragile, il obtient son doctorat en médecine en 1948. Après l’obtention de son doctorat, il entreprend une spécialisation en psychiatrie. Il fait son internat à la Clinique Roy-Rousseau et à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus à Québec. Il poursuit ses études en France où il suit des cours de psychologie pathologique donnés à la Sorbonne et à l’Hôpital Sainte-Anne de Paris. Il fait sa préparation psychiatrique à la Clinique des Maladies mentales et de l’Encéphale de la Faculté de médecine de Paris de même qu’un entraînement neurologique, à la Salpêtrière et à l’Hôpital Paul-Brousse à Ville-Juif. Il reçoit un diplôme d’Assistant étranger de la Faculté de médecine de Paris.

Origine

Chicoutimi
Années de pratique

1950-1973
Spécialité

Psychiatrie
Particularité


Fondateur du département de psychiatrie

Le docteur Roland Saucier et l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier

En septembre 1950, il revient à Chicoutimi où il devient membre du Conseil des médecins de l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier. Il est le pionnier de la psychiatrie au Saguenay. En janvier 1952, l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier ouvre une clinique de neuropsychiatrie dont il assume la direction. Il fonde le Service de psychiatrie de l’hôpital et en assume la direction jusqu'au mois d’août 1971.

En 1969, sous sa direction, le Service de psychiatrie devient un département affilié au département de Psychiatrie de l’Université Laval. À cette époque, l’équipe se compose de cinq psychiatres, deux travailleurs sociaux, un psychologue, un ergothérapeute et plusieurs infirmières spécialisées. Toujours sous sa direction, l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier développe une section de pédopsychiatrie dont les activités, à l’époque, se limitent à la consultation externe.

À sa démission, il laisse un service de haute valeur et une équipe bien préparée à suivre ses traces.

Selon le docteur Claude Voisine: «Plusieurs autres centres hospitaliers de la province s’inscriront  dans ce chemin déblayé par le docteur Saucier» en ouvrant des départements de psychiatrie afin que «les malades psychiatriques reçoivent une attention médicale sans discrimination.»[1]

En 1973, l’État québécois lui rend hommage en créant un institut qui porte son nom.


Conclusion

Comme fondateur et chef du Département de psychiatrie de l’hôpital, le docteur Saucier mérite sa place comme Membre émérite du Centre de santé et de services sociaux de Chicoutimi.

[1] Note biographique du docteur Claude Voisine, mai 2004.

 
 
   Politique de confidentialité |  Réalisation
(c) Gouvernement du Québec, 2008